torpeur n.f. : Engourdissement général, physique et psychique, qui tient en état de semi-conscience, de somnolence.
Conscience de l’avenir sombre qui se rapproche. Ce n’est pas une résignation mais plutôt une question: Comment vivre face à ce futur de destruction?
Pour l’instant l’attente, dans une forme de latence, d’une bascule peut-être. Ce moment où on l’on ne pourra plus ignorer l’urgence de l’action.
En attendant, c’est une errance. Dans une forme de brouillard, de torpeur épaisse et à la fois sans consistance. Comme une nuit qui n’en finit plus.
Back to Top